Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Groupe-Var-Media.over-blog.com

GROUPE VAR MEDIA Var Mystères Var Editions GVM GVM-TV GVM-Ufo Templiers et Mystères de Provence Cycle de Conférences Fête ou Salon du Livre histoire légendes mystères contes Correns VAR 83 Provence Verdon visites - expositions BRACHIUM TEMPLARII Bras Montfort Astros Peyrassol Ruou Templier Gazette de Rennes-le-Château Eridan d'Astor

Indiana Jones

 Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal 

Film d'aventures de Steven Spielberg (2008)
Avec : Harrison Ford, Cate Blanchett, Shia LaBeouf, Jim Broadbent, Alan Dale, Joel Stoffer, Neil Flynn, Sasha Spielberg
Pays de production : Etats-Unis
Durée : 2h10mn / Interdit aux moins de 10 ans
Résumé
En pleine Guerre Froide, Indiana Jones, le nombre des années n'altérant pas sa valeur, rempile pour une nouvelle quête. Son but : retrouver le mythique Crâne de Cristal des civilisations pré-colombiennes. L'archéologue va faire la plus belle découverte de sa carrière.

Si vous avez manqué le début
En 1957, en pleine Guerre Froide, le professeur Indiana Jones et son ami Mac sont confrontés au jusqu'au-boutisme d'une bande d'agents soviétiques. De retour aux États-Unis, Jones apprend qu'il est exclu du prestigieux Marshall College où il menait ses recherches depuis des années. C'est alors qu'un mystérieux jeune homme, Mutt Williams, lui propose de se rendre au Pérou afin de retrouver une relique oubliée : le crâne de cristal d'Akator. Intrigué, Jones accepte, car ce mystérieux objet suscite la fascination des historiens depuis des siècles. Une fois sur place, Indiana Jones et le jeune Mutt réalisent qu'ils ne sont pas les seuls à s'intéresser au précieux artefact. Les Soviétiques se montrent prêts à tout pour s'emparer du crâne de cristal...

Clin d'œil
Dans une scène du film, Harrison Ford (alias Indiana Jones) fait un clin d'œil à la Saga Star Wars dans laquelle il jouait et déclare : « Tout ça ne me dit rien qui vaille » soit en anglais : « I have a bad feeling about this ». La phrase en version originale est d'ailleurs une phrase-culte apparaissant dans tous les épisodes de Star Wars.

VIDEO BANDE ANNONCE

 Indiana Jones et la dernière croisade 

Film d'aventures de Steven Spielberg (1989)
Avec : Harrison Ford, Sean Connery, Alison Doody, Denholm Elliott, River Phoenix, John Rhys-Davies, Julian Glover, Michael Byrne, Kevork Malikyan, Robert Eddison, Richard Young, Alexei Sayle
Pays de production : Etats-Unis
Durée : 2h15mn
Résumé
Dans l'Utah en 1912, puis en 1938 aux États-Unis, à Venise, en Autriche, à Berlin et au Moyen-Orient. Indiana Jones et son père, brillants archéologues, se mettent en quête d'une précieuse relique convoitée par les nazis.

Si vous avez manqué le début
Utah, 1912. Deux boy-scouts, dont le jeune Indiana Jones, surprennent plusieurs individus en train de piller une grotte contenant des objets d'art, parmi lesquels se trouve une croix qui a, jadis, appartenu au conquistador Cortez. Indiana s'arrange pour subtiliser cet objet dans l'intention de le remettre à un musée, tandis que son compagnon va prévenir le shérif. Mais Indiana est repéré par les pillards. Pour leur échapper, il se réfugie dans un train transportant les animaux d'un cirque. Ses poursuivants l'y découvrent. Mais Indiana s'en sort par miracle, avant que le shérif ne le contraigne à restituer l'objet à celui qui s'en prétend le légitime propriétaire... 1938, toujours à la recherche de la croix volée, Jones échoue sur un bateau au large du Portugal. Une fois encore il est confronté aux sbires de son voleur qui cherchent à le noyer. Indiana se défend, récupère l'objet, et parvient à s'échapper. Après ses exploits, il peut enfin regagner l'université où il enseigne désormais l'archéologie...
Clin d'œil
500 millions de dollars : C'est la recette mondiale de ce 3ème opus des aventure d'Indiana Jones lors de sa sortie en salle en 1989.

 Indiana Jones et le temple maudit 

Film d'aventures de Steven Spielberg (1984)
Avec : Harrison Ford, Kate Capshaw, Ke Huy Quan, Amrish Puri, Roshan Seth, Philip Stone, Roy Chiao, David Yip, Ric Young, Dan Aykroyd, Raj Singh, Akio Mitamura
Pays de production : Etats-Unis
Durée : 2h10mn / Interdit aux moins de 10 ans
Résumé
Dans les années 30, en Asie. Flanqué d'une diva des cabarets et d'un petit futé, Indiana Jones entreprend de délivrer les enfants d'un village, réduits en esclavage par des suppôts du Mal.

Si vous avez manqué le début
1935. Indiana Jones vient réclamer son dû dans un cabaret de Shanghai : un fabuleux bijou en paiement d'un service rendu à la bande de Lao Che. Mais celui-ci, perfide, tente d'expédier l'aventurier archéologue dans l'au-delà. Indy s'en sort grâce à l'aide providentielle d'un gamin, Demi-Lune. Entraînant dans leur sillage la chanteuse américaine Willie Scott, les nouveaux amis s'enfuient à bord d'un petit avion. Mais les pilotes sont de mèche avec Lao Che et sautent de l'appareil alors qu'il survole l'Himalaya. Au prix de moult acrobaties aériennes, le trio parvient à atterrir non loin d'un hameau perdu de l'Inde. Pour le vieil homme qui les a pris sous son aile et accueillis à sa table, cette chute n'est pas le fait du hasard : il voit en Indiana l'homme venu les aider à récupérer la pierre magique, volée jadis par une secte cruelle et dangereuse, également responsable du rapt de tous les enfants du village. Malgré les réticences de l'Américaine et les mises en garde du petit Chinois, Indiana Jones met un point d'honneur à les retrouver. Il prend la direction du Temple maudit...
Clin d'œil
L'actrice Sharon Stone était l'un des premiers choix de la production pour le rôle féminin principal d'Indiana Jones et le Temple maudit. C'est finalement Kate Capshaw qui fut choisie, et qui cerise sur le gâteau devint sept ans plus tard... l'épouse de Steven Spielberg.

 Les Aventuriers de l'Arche Perdue 

  •  

Film d'aventures de Steven Spielberg (1981)

  • Avec : Harrison Ford, Karen Allen, Wolf Kahler, Paul Freeman, John Rhys-Davies, Ronald Lacey, Anthony Higgins, Alfred Molina, Denholm Elliott, Vic Tablian, William Hootkins, Don Fellows
  • Pays de production : Etats-Unis
  • Durée : 2h05mn

Résumé
1936. Un archéologue à l'âme de baroudeur et une belle intrépide tentent de couper l'herbe sous les bottes des nazis, qui rêvent du pouvoir que leur conférerait la mythique Arche d'Alliance, disparue depuis trois mille ans.

Si vous avez manqué le début
Scientifique autant qu'aventurier, le docteur Henry «Indiana» Jones Jr. arpente la forêt amazonienne en quête d'une idole en or, jalousement gardée par les redoutables Indiens Hovitos. Son inlassable concurrent, le Français René Belloq, poursuit le même but mais, usant de diplomatie, il parvient à pactiser avec la tribu indigène. Du coup, l'intrépide Indiana est contraint à un rapide repli stratégique. De retour dans son université américaine, où il enseigne l'archéologie, Indy reçoit la visite de deux membres des services secrets, qui l'informent que les nazis viennent de retrouver la ville antique de Tanis. Une découverte capitale, qui met désormais la fabuleuse Arche d'Alliance à leur portée. Jones part aussitôt pour une petite ville du Népal, avec l'intention de retrouver Marion, ancienne conquête et fille de feu le professeur Ravenwood. L'archéologue sait que le vieil homme possédait un médaillon du dieu Râ, dont les fascinants pouvoirs pourraient servir sa quête actuelle...

Clin d'œil
Dans le film de Steven Spielberg, Les Aventuriers de l'Arche perdue, on trouve de multiples références à La Guerre des étoiles. Si vous êtes un peu attentif, vous remarquerez que certains hiéroglyphes dans le puits des âmes sont à l'effigie d’ R2-D2 et C3PO, les deux droïdes, tandis que l'immatriculation de l'avion de Jock au début du film est OB-CPO, références directes à Obi-Wan Kenobi et C3PO. Mais il y en a d'autres... à vous de les découvrir !

La critique
En 1981, Steven Spielberg et son complice George Lucas orchestraient le retour de la grande aventure. S’inspirant des fameux « serials » des années 40, cette succession ébouriffante de péripéties menées tambour battant et saupoudrées d’un humour très second degré, balaya tout sur son passage et se vit dotée de deux suites tout aussi réussies : «Indiana Jones et le Temple maudit» en 1984 et «Indiana Jones et la Dernière Croisade» en 1988.

Le casting "Les aventuriers de l'Arche perdue"

 

BANDE ANNONCE

BANDE ANNONCE

BANDE ANNONCE

BANDE ANNONCE

Indiana Jones
Indiana Jones
Indiana Jones
Indiana Jones
Indiana Jones
Indiana Jones
Indiana Jones
Indiana Jones
Indiana Jones
Indiana Jones
Indiana Jones
Indiana Jones
Indiana Jones
Indiana Jones
Indiana Jones

- à ne pas manquer sur le site GVM :

L'Odyssée de l'Arche d'Alliance

- à ne pas manquer sur Facebook :

L'Odyssée de l'Arche d'Alliance

Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :