Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Groupe-Var-Media.over-blog.com

GROUPE VAR MEDIA Var Mystères Var Editions GVM GVM-TV GVM-Ufo Templiers et Mystères de Provence Cycle de Conférences Fête ou Salon du Livre histoire légendes mystères contes Correns VAR 83 Provence Verdon visites - expositions BRACHIUM TEMPLARII Bras Montfort Astros Peyrassol Ruou Templier Gazette de Rennes-le-Château Eridan d'Astor

Saint-Zacharie La Clé du Mystère

Saint-Zacharie

La Clé du Mystère

Un village du Var

 

Situé au bord de l'Huveaune, à la sortie du défilé naturel de la « Sambuc », le village, alors appelé Rastoin, est, au IXe siècle, envahi par les Maures qui détruisent l'église du VIIe siècle), entourée de quelques huttes. Des moines, venus de l'est, la reconstruisent dès 1030, en la dédiant à « saint Zacharie ». Aujourd'hui, elle est dédiée à « saint Jean-Baptiste ».

Blasonnement

« D'azur au-dessous de soulier surmonté d'une croisette tréflée et accosté de deux étoiles, le tout d'or »

Commentaires : La semelle de chaussure, meuble tout à fait inhabituel, fait allusion au Saint Soulier ou San Sabatoun, une babouche que possède l’église de Saint-Zacharie et qu’une tradition ancienne dit avoir appartenu à la Vierge Marie.

Sambuc

Sambuc est un nom de famille du sud- est, représentant une des formes occitanes de sureau. Dans l’ancien français, sorte de « flûte » ou de « harpe », en effet, les cornes du bouc sont parfois en forme de lyre.

Ceci évoque la flûte de Pan, les Bergers d’Arcadie. Aussi « Sambuc » donnerais « Sang Bouc »

Dans la mythologie grecque, Pan, divinité de la Nature, protecteur des bergers et des troupeaux est souvent représenté comme une créature chimérique, mi-homme mi-bouc.

Le passage du Lévitique présente une série de rituels de purification avec le « Bouc Émissaire ».

L'église Saint-Jean Baptiste, du XIe - XIIIe siècle

La Chapelle Saint-Clair

Construite en 1542 elle portait à l'origine le nom de Sainte-Croix, elle domine le village « saint Zacharie ».

« Saint-Clair » à rapprocher du « Clan Sinclair » noble famille écossaise. Le nom de Sinclair apparaît souvent dans les livres d'histoire parallèle concernant les sociétés secrètes. Par association à la chapelle de Rosslyn, haut lieu du mystère construit par un des membres de la famille, ils sont associés à la supposée présence de Templiers en Écosse après la dissolution de leur Ordre.

Il est clairement établi qu'en 1600 ou 1601, alors que se constituaient les toutes premières loges de la franc-maçonnerie, les maçons d'Écosse reconnurent, dans la première des Chartes dites « Saint Clair », Sir William Sinclair of Roslin comme mécène et protecteur. Il est également écrit dans ce document que les Sinclair détenaient ce titre depuis « longtemps ».

Chapelle Saint-Clair

Le Saint

Zacharie était lévite, descendant d'Abiathar le Grand-Prêtre, et vivait à Jérusalem avec sa femme Elisabeth, de la classe d'Aaron. Tous deux étaient justes. Ils observaient tous les commandements du Seigneur avec amour, mais ils étaient restés sans enfant jusqu'à leur grand âge.

Or, comme Zacharie occupait la charge de Grand-Prêtre, le jour de la grande fête de l'Expiation (début du mois de septembre cf. Lev. 16), alors qu'il était entré seul dans le Sanctuaire pour y faire brûler l'encens, il vit lui apparaître, à droite de l'Autel de l'encens, l'Archange Gabriel. Rayonnant de lumière Divine, celui-ci annonça au vieillard que Dieu avait entendu ses prières et celles de son épouse Elisabeth, et qu'il accordait à leur vieillesse un fils, qui leur faudrait appeler Jean. L'envoyé de Dieu ajouta: «Il sera rempli du Saint-Esprit dès le sein de sa mère et marchera au-devant du Seigneur pour lui préparer un peuple bien disposé» (Luc 1:16). Zacharie, frappé de stupeur à cette vue, marqua quelques hésitations pour croire à l'annonce de l'Ange, aussi celui-ci le frappa-t-il de mutisme jusqu'à la naissance du Précurseur, afin de lui apprendre à ne pas douter des promesses divines qui défient l'ordre de la nature.

Le jour de la naissance de l'enfant, Zacharie retrouva la parole en écrivant le nom de « Jean » sur une tablette et, rempli de l'Esprit-Saint, il entonna alors le cantique prophétique : «Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, parce qu'Il a visité Son peuple et opéré Sa délivrance. Il a suscité pour nous une puissance de salut dans la maison de David Son serviteur, - ainsi qu'Il L'avait dit par la bouche de Ses Saints Prophètes de jadis - (...) Et toi petit enfant, tu seras tenu pour un Prophète du Très-Haut, car tu précéderas le Seigneur pour Lui préparer la voie, pour faire connaître à Son peuple le salut par la rémission de ses péchés, grâce à la bonté miséricordieuse de notre Dieu, avec laquelle Il va nous visiter, Astre d'en-haut à Son lever, pour éclairer ceux qui se tiennent dans les ténèbres et l'ombre de la mort, et guider nos pas sur le chemin de la paix» (Luc 1:68 sv.).

Après la naissance du Christ, « Zacharie » ne craignit pas de déclarer ouvertement la virginité de Marie et de montrer qu'elle est vraiment Mère de Dieu, lorsqu'il lui demanda de se placer dans l'endroit du temple où se tiennent les vierges. C'est pour cette raison qu'il s'attira la haine des Juifs. De plus, lorsque le roi Hérode - ayant appris la naissance du «roi d'Israël» et craignant de voir en celui-ci un concurrent de son pouvoir terrestre - envoya ses soldats assassiner les enfants de Bethléem, Zacharie cacha « Jean », alors âgé de six mois, avec sa mère Elisabeth dans une grotte de l'autre côté du Jourdain. Les Juifs saisirent l'occasion pour le dénoncer à Hérode, lequel donna l'ordre de le poursuivre jusque dans l'intérieur du Temple. Il fut assassiné à l'endroit même qu'il avait désigné à la Mère de Dieu pour qu'elle se tienne en témoignage de sa virginité, et son sang coula jusqu'à l'intérieur du Sanctuaire, manifestant ainsi leur forfait devant Dieu. Des Prêtres vinrent prendre son corps et l'enterrèrent avec ses pères.

Zacharie, père de Jean le Baptiste

« Zacharie », dont le nom זְכַרְיָה en hébreu signifie « Yah s'est souvenu » (en arabe : زكريّا « Zakariyya ») (Ζαχαρίας en grec) est le père de « Jean le Baptiste » dans les traditions chrétiennes, mandéennes et musulmanes. C'est notamment un personnage de l'évangile selon Luc, de la Nativité de Marie appelée protévangile de Jacques et du Coran. Il est le père de Jean le Baptiste et l'époux d'Élisabeth, parente ou cousine de la Vierge Marie.

Le Coran le mentionne comme prophète de l'islam et prêtre sous le nom de Zakarīyā. Dans la tradition musulmane, sa femme et mère de Yahyâ (Jean Baptiste), est appelée Ashâ. Elle est aussi parente de Maryam (la vierge Marie), mère d'Îsâ (Jésus).

Élisabeth, Zacharie, Jean-Baptiste et Joseph, église St Eustache à Paris

La tombe dans la nef de l'Église San Zaccaria à Venise

La Clé du Mystère

« Saint-Zacharie » est la Clé du Mystère, son église « Saint-Zacharie » a enfanté l’église « Saint-Jean-le-Baptiste », c’est son fils, c’est sa lignée sainte par le sang sacré.

« Saint-Jean » habillé d’une toison annonce l’« Agneau », Jésus ; son père « Saint-Zacharie » a été égorgé au Temple, son sang a inondé les parvis, à rapprocher du « Sang Bouc » (Sambuc) (Le Bouc Émissaire).

La Chapelle « Saint-Claire » évoque « Rosslyn-chapel » et les « Sinclair » ainsi que le « Saint-Graal », le « Sang-Royal », la lignée du Christ.

Le village de « Saint-Zacharie » est connu pour être la « Porte » de la « Sainte-Baume », ou se trouve la « Clé » qui permettra d’Y Voir Clair ?

La « Clé » de l’énigme se trouve dans l’église « Saint-Jean » de « Saint-Zacharie ».

La Clé du Secret avec panneton en " Z "

(un symbole pour illustrer le thème afin d'Y Voir Clair)

Marie-Madeleine est la Clé

 

Dès que vous entrez dans l'église Saint-Jean Baptiste, Marie-Madeleine vous accueille dans une grotte aménagée dans une chapelle intérieure.

 

Point de Zacharie ni de Jean-Baptiste, Marie-Madeleine est la Reine des lieux, elle détient la Clé !

 

Elle est la gardienne de la lignée sacrée ; le Sang Royal, le Saint-Graal !

 

- A sa main droite le Vase de l’Huile de Nard Précieux ;

- A sa main gauche deux fioles contiennent le Sang de la Lignée Sacrée :

 

« Zacharie et son fils Jean-Baptiste »

 

Marie-Madeleine
Héritière
Du Sang Sacré

 

Saint-Zacharie  La Clé du Mystère
Saint-Zacharie  La Clé du Mystère
Saint-Zacharie  La Clé du Mystère
Saint-Zacharie  La Clé du Mystère
Saint-Zacharie  La Clé du Mystère
Saint-Zacharie  La Clé du Mystère
Saint-Zacharie  La Clé du Mystère
Saint-Zacharie  La Clé du Mystère
Saint-Zacharie  La Clé du Mystère

La Preuve en Images

Marie-Madeleine garde le Vase de l'Huile de Nard Précieuse ainsi que la Sang Sacré de Zacharie et son fils Jean-Baptiste

Se pose les questions :

- Pourquoi un texte latin pour l'un et un texte français pour les deux autres ?

- Que contient le Vase ? Sachant que l'Huile de Nard Précieuse fut utilisée pour l'onction du Christ.

Saint-Zacharie  La Clé du Mystère
Saint-Zacharie  La Clé du Mystère

J'étais passé il y a bien longtemps dans ce village de Provence, j'avais pu visiter cette église.

J'avais remarqué Marie-Madeleine et surtout ces petites fioles de sang. Elles étaient poussiéreuses, mes images trop floues ne pouvaient pas être étudiées ni publiées. Et, le temps est passé.

Marie-Madeleine m'a tendu la main pour que l'oeuvre s'accomplisse.

Le temps des révélations est venu.

Quel bonheur ...

Soyons suffisamment humble pour mériter cette grâce.

Eridan               

à suivre, car notre quête est sans fin

 

Notes :

Azazel 

Dans le rite de la grande fête hébraïque des Expiations, il est le bouc émissaire, qu'on emmène perdre au désert. Ce second Bouc choisit par hasard est considéré comme chargé des péchés du peuple, lesquels disparaissent avec lui-même (Lévitique, chap. XVI). Azazel est comparé à un démon.

6 Aaron offrira le taureau comme sacrifice pour le péché pour lui-même et fera l'expiation pour lui-même et pour sa maison. 7 Il prendra les deux boucs et les mettre devant le Seigneur à l'entrée de la tente d'assignation. 8 Aaron jettera le sort sur les deux boucs, un sort pour le Seigneur et l'autre sort pour Azazel. 9 Et Aaron présentera le bouc sur lequel est tombé le sort pour le Seigneur et l'utiliser comme un sacrifice pour le péché, 10 mais le bouc sur lequel est tombé le sort pour Azazel sera placé vivant devant le Seigneur, pour faire propitiation sur lui, qu'il peut être envoyé loin dans le désert pour Azazel.

-  Lévitique 16: 6-10

"Et Aaron tirera au sort les deux Boucs, un pour le SEIGNEUR et un autre pour Azazel." Lévitique 16:8 (cathédrale de Lincoln)

(remarquez le jeu de dés)

Enoch dépeint Azazel comme responsable d'enseigner au peuple à fabriquer des armes et des cosmétiques , dont il a été chassé du ciel.

" Et Azazel a enseigné aux hommes à faire des épées et des couteaux et des boucliers et des cuirasses, et fait connaître les métaux et l'art de les travailler, et des bracelets et des ornements ; et l'utilisation de l' antimoine et l'embellissement des paupières ; et toutes sortes de pierres précieuses et toutes Teintures coloration il y eut beaucoup impiété, et ils ont commis la fornication , et ils ont été dévoyés et sont devenus corrompus dans toutes leurs voie "

- Le Livre d'Hénoch 8:1-3a lit

Je dirais que Azazel représente les mauvais démons que nous devons éloigner, nos trois mauvais compagnons symboliques (ignorance, fanatisme, ambition), auquel il faudrait ajouter la maîtrise de l'ego. Azazel possède la "connaissance" initiatique, alchimique, il enseigne le travail des métaux, comme Hiram, Tubal-Caïn, Héphaïstos, Vulcain ...

Certains initiés considèrent que Azazel signifie "Dieu Puissant" : Aziza

Saint-Zacharie a certainement pratiqué le rite en lieu et place d'Aaron, il n'y a pas de hasard si nous retrouvons les mêmes racines hébraïques des noms, avec le "Z" accompagné du "a".

Marie-Madeleine à Rennes-le-Château et à Saint-Zacharie

Marie-Madeleine à Rennes-le-Château et à Saint-Zacharie

Marie-Madeleine à Rennes-le-Château et à Saint-Zacharie

Même posture, même tenue avec les mêmes colories Or et Rouge, même chevelure 

Le Livre est à la même place

Les deux fioles remplacent le crâne

 

Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :